fbpx
Doing a bit of brainstorming

Avez-vous un plan de reprise d’activité TI?

La question est légitime! Que faites-vous en cas de sinistre? Est-ce que votre stratégie de reprise d’activité TI est définie? Est-ce que votre équipe TI peut remettre sur pied vos services informatiques dans des temps raisonnables et prédéfinis?

Si vous n’avez pas réponses à ces questions, il est simple de remédier à la situation. Voici quelques conseils afin d’aborder un tel projet de façon structurée.

Tout d’abord, l’évaluation des risques pour votre entreprise dans l’éventualité d’une panne informatique prolongée est la première étape à réaliser. Par exemple, si vous établissez qu’une heure d’interruption de service TI équivaut à 6000$ de perte pour votre entreprise, vous avez franchi une première étape afin de définir votre tolérance aux pannes informatiques. Peut-être calculerez-vous vos risques en fonction de vos engagements contractuels? Qu’arrive-t-il si vous n’êtes pas en mesure de faire sortir les commandes destinées à votre plus important partenaire? Peu importe les risques que vous identifierez, ils vous permettront d’aborder l’étape suivante en toute connaissance de cause.

Vous avez maintenant identifié les risques pour votre entreprise en cas de panne prolongée. Vous pouvez maintenant établir deux objectifs fondamentaux : 1) quel est l’objectif de temps de reprise acceptable (RTO) et 2) quel est l’objectif de point de reprise (RPO) recherché?

Dans le premier cas (RTO), on fait référence au temps nécessaire pour repartir vos services TI. Pour certaines entreprises, 48 heures de temps de reprise est tout à fait acceptable. Pour d’autres, même deux heures de reprise est intolérable. Évidemment, une solution qui permettra à une entreprise de redémarrer ses services dans un nuage sécurisé en moins d’une heure coutera beaucoup plus cher qu’une solution moins performante. C’est pourquoi la définition de vos risques en cas de panne prolongée est si importante. Vous pourrez ainsi opter pour la solution TI qui vous offre un objectif de reprise d’activité adéquat et le budget associé sera pleinement justifié.

Dans le cas du second objectif mentionné (RPO), on fait référence au point de reprise. En bref, quand vos services TI repartiront, combien de temps de travail aurez-vous perdu? Serait-il acceptable de revenir à la journée précédente? Est-ce que vous exigerez plutôt de ne pas perdre plus de 15 secondes d’entrée de données dans vos systèmes? Encore une fois, les solutions disponibles varieront grandement en termes de coût et la définition des risques encourus en cas de panne de vos systèmes informatiques vous guidera dans votre prise de décision.

Maintenant que vos risques sont identifiés et que vous avez défini votre objectif de temps de reprise acceptable (RTO) en plus de votre objectif de point de reprise d’activité (RPO), le reste est vraiment très simple! Contactez votre consultant TI afin de lui faire part des balises que vous avez définies. Il pourra ainsi vous proposer une solution adaptée. Cette solution comprendra différents éléments dont une documentation claire et la réalisation d’une simulation de désastre. Et oui! Parfois, ce type de solution est mise-en-place sans être testée et ne fait pas le travail le moment venu.

Besoin de plus d’information?