fbpx
Microsoft souhaite démocratiser l’accès à l’intelligence artificielle

Microsoft souhaite démocratiser l’accès à l’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle (IA) fait de plus en plus parler d’elle ces dernières années. Beaucoup de solutions utilisées quotidiennement ont recourt à des techniques d’IA. De votre appareil électroménager à votre montre connectée, l’IA fait son apparition dans des secteurs lointains dans lesquels elle a fait ses débuts. C’est pour cela que Microsoft veut aider à la démocratisation de l’IA, en rendant l’accès plus simple pour toutes les tailles d’entreprises. Ainsi, le géant de la technologie a pour but d’aider les développeurs, et même les personnes ayant très peu de connaissances en IA à utiliser les outils comprenant de l’IA. Nous allons donc voir comment ils souhaiteraient rendre l’accès à cette solution plus simple? 

Apprentissage automatique simplifié et automatisé

Grâce au service d’Azure d’apprentissage automatique (« machine learning »), Microsoft veut faciliter la création de modèles d’apprentissage automatique par les développeurs et les professionnels de l’informatique.

Pour rendre cet accès plus simple, Microsoft sépare les personnes susceptibles d’avoir recours à l’IA en trois groupes distincts:

Premièrement, les développeurs, qui sont des professionnels des données et ont d’excellentes compétences en codage. Ils veulent construire des modèles d’apprentissage automatique à l’aide d’outils et de processus qu’ils connaissent déjà. Pour eux, Azure Machine Learning propose un «modèle premier code», dans lequel ils peuvent utiliser les outils de développement qu’ils aiment. 

Deuxièmement, Microsoft catégorise les personnes qui ont de très bonnes connaissances dans le monde des données, mais n’ont peu de compétences sur l’apprentissage automatique ou le code. L’apprentissage automatisé d’apprentissage automatique d’Azure Machine Learning est une option «sans code», accessible sans qu’il soit nécessaire d’écrire du code. 

Troisièmement, les personnes qui connaissent et apprennent des notions d’apprentissage automatique mais qui ne savent pas coder et souhaitent développer leur propre modèle, Microsoft Azure propose une alternative. Le “glissé-déposé” (drag-and-drop) qui rend l’expérience visuelle et donc plus intuitive.  

Mises à jour d’Azure Cognitive

Selon Microsoft, “plus de 1,3 million de développeurs, dont beaucoup ne maîtrisent ni l’IA ni les compétences en informatique, utilisent actuellement Azure Cognitive Services pour créer des applications intelligentes capables de voir, d’entendre, de parler, de comprendre et même de commencer à raisonner.”  

Ainsi, pour rendre la plateforme encore plus intuitive et facile d’utilisation, Microsoft intègre une catégorie appelée “Décision” qui propose des recommandations spécifiques afin de faciliter la prise de décision des utilisateurs. Cette catégorie inclut notamment “Personalizer” qui utilise une branche de l’IA afin d’amasser le plus de connaissance à partir de ses propres expériences et ainsi, proposer des recommandations qui font du sens.

En bref….

Ce n’est que le début de l’ère IA et particulièrement chez Microsoft. En effet, cette solution proposée par Microsoft voit sa popularité exploser au fil du temps. Depuis le lancement des solutions Azure on compte plus de 400 000 créations d’agents digitaux (bots), un chiffre qui ne fait qu’augmenter. Gardez un œil ouvert sur l’avancée de l’IA dans les entreprises, car celle-ci pourrait bien être d’une grande aide.  

Articles récents