Réussir son parcours Microsoft 365

Le pouvoir de l’intelligence d’affaires au service de votre organisation 

Le pouvoir de l’intelligence d’affaires au service de votre organisation

Lors d’un récent webinaire, nous avons abordé l’intérêt de mettre l’intelligence d’affaires au service de votre organisation. De plus en plus d’entreprises adoptent l’intelligence d’affaires pour guider leurs décisions stratégiques et opérationnelles. Dans l’univers actuel où la donnée est omniprésente, l’utilisation de tableaux de bord connectés facilite la gestion quotidienne basée sur des données factuelles ainsi que des prévisions établies sur des résultats réels.  
À travers cet article, nous verrons ce qu’est l’intelligence d’affaires ; pourquoi l’utiliser et comment l’implanter dans votre organisation. 

Qu’est-ce que l’intelligence d’affaires 

Plus que jamais les entreprises récoltent un bon nombre d’informations sur leurs clients, produits, ventes, employés, production, compétiteurs, opportunités … Si bien qu’on décrit la « donnée » comme le nouvel or noir.  
L’intelligence d’affaires, aussi appelée informatique décisionnelle, est la science qui permet de colliger et d’analyser ces données afin d’en tirer des décisions d’affaire. Le but de l’intelligence d’affaires est de raffiner les données récoltées afin de les rendre exploitables.  
À noter que l’intelligence d’affaires nécessite plusieurs éléments, dont, entre autres, une compréhension des processus et des systèmes de collecte de données ainsi qu’un outil de synthèse souvent illustré sous forme de tableau de bord. 
Ainsi on va connecter les données brutes, de nos clients, de nos systèmes de production, mais aussi des sources libres (open data) pour bien les exploiter et pouvoir prendre des décisions qui ont une valeur pour l’entreprise. 
Dans le cadre de l’intelligence d’affaires, on ne parle pas de tableaux de bord figés, mais plutôt de tableaux dynamiques comme le permet l’outil Power BI de Microsoft. 
 

Pourquoi utiliser l’intelligence d’affaires 

L’intelligence d’affaires va vous permettre de prendre des décisions éclairées basées sur des données plutôt que de tout miser uniquement sur des intuitions et de l’expérience. Bien que l’intuition et l’expérience soient pertinentes, on peut aller plus loin grâce à l’intelligence d’affaires en appuyant et en mesurant nos décisions sur des chiffres concrets. Ainsi, on ira chercher une meilleure connaissance de l’organisation. 

L’intelligence d’affaires permet également de centraliser les informations, ainsi tout le monde utilise les mêmes chiffres. Par conséquent, cela permet d’améliorer la qualité, l’intégrité et la rapidité de ces données.  

La visibilité que procure l’intelligence d’affaires permet de cibler les améliorations à prioriser et d’établir les plans d’action de l’organisation impliquant les différentes ressources humaines, physiques, matérielles et financières. 
En effet, la donnée n’est plus statique, mais dynamique. Les différents acteurs y ont accès en temps réel contrairement aux rapports mensuels figés classiques. Cela permet donc de prendre des décisions rapidement au besoin. 

Comment implanter l’intelligence d’affaires 

Pour une implantation de l’intelligence d’affaires réussie, nous avons identifié 4 étapes majeures : 

Définir des objectifs ciblés (10-15 % des efforts du processus) : 

  • Identifier les objectifs opérationnels et stratégiques pour l’entreprise, il est important de savoir ce qu’on veut mesurer, 
  • Impliquer les employés à tous les niveaux pour en faire des outils qui ne seront pas dédiés qu’à la direction mais plutôt stratégiques pour l’ensemble de l’organisation, 
  • Identifier les indicateurs clés à mettre en place, 
  • Prioriser les indicateurs, 
  • Identifier les cibles et objectifs. Le but est de voir une évolution et la progression des différents résultats. 
     

Analyse et modélisation (30-40% des efforts du processus)

La modélisation est une étape importe où on va travailler en collaboration afin d’assurer l’extraction de données et de définir comme celles-ci vont être modélisées pour qu’elle puisse être consommable par l’utilisateur. 
Il faudra déterminer les indicateurs clés. Un indicateur est un élément qui va permettre de mesurer un objectif. Il peut se présenter en différentes unités de mesure (pourcentage, nombre …) et peut avoir différentes visualisations possibles (tableaux, graphiques …). 
Il s’agira à cette étape de s’assurer de bien documenter les indicateurs et de valider la qualité des informations. On s’intéressera à la description de l’indicateur, à son destinataire, au besoin qu’on souhaite combler, à la personne qui va renseigner les données et au processus pour la récolte des données. 

  • Vérifier la disponibilité et la qualité des données 
  • Valider que l’information des indicateurs est pertinente et complète 
  • Atteindre l’intégrité de données : détecter les erreurs, nettoyer les données, mettre des contrôles.
     

Gouvernance et sécurité (20-25% des efforts du processus) : 

La gouvernance et la sécurité des données passent par plusieurs paramètres et règles choisies par l’entreprise pour garantir la fiabilité des données, mais aussi la sécurité de ces dernières. 
Ainsi, l’entreprise pourra définir, par exemple, qui va éditer les rapports, qui va donner les informations. Par souci de sécurité, il est préférable de ne pas donner accès à la donnée brute ni à sa source à n’importe. 

  • Établir les méthodes de connexion aux sources de données. 
  • Déterminer le rôle des intervenants dans les différentes étapes du flux de données. 
  • Établir les paramètres de sécurité des données. 
  • Définir une gouvernance de l’environnement Power BI. 
  • Normaliser les méthodes d’extraction, de connectivité, et de publication des rapports. 
 

Déploiement des indicateurs (25-35% des efforts du processus) : 

Le déploiement des indicateurs sera le moment où on déterminera quelle utilisation est la plus adéquate pour répondre aux besoins de son consommateur. 
Enfin, une fois l’outil déployé et adopté par votre organisation, il s’agira d’être attentif aux retours des utilisateurs afin de rendre l’outil encore plus efficient et d’en faire un succès 

  • Créer les indicateurs et tableaux de bord 
  • Publier les rapports 
  • Vérifier et ajuster 
  • Exposer les données de façon compréhensible et comparable

En bref… 

L’intelligence d’affaires permet de raffiner des données afin de les rendre exploitables grâce à la matérialisation que permettent les outils tels que Power BI de Microsoft. Munis de ces outils, la visualisation des objectifs est simplifiée et la prise de décisions est éclairée.  
Pour rendre l’implantation efficace d’un outil aussi puissant, plusieurs étapes sont nécessaires durant lesquelles différents acteurs occupent un rôle capital, afin de faire en sorte que l’outil final réponde à un réel besoin. 

Si vous aussi vous souhaitez implanter Power BI, faites appel à l’équipe de MS Solutions pour vous aider à évaluer la faisabilité pour votre entreprise. 

Cet article présente du contenu discuté lors d’un précédent webinaire. Pour voir ce webinaire en rediffusion, c’est par ici. Inscrivez-vous à notre infolettre afin de recevoir vos invitations aux futurs webinaires. 

Partager l'article:

Ces articles pourraient vous intéresser

Abonnez-vous à notre infolettre

Soyez informé des prochains webinaires, des nouveaux services et des contenus d’intérêt.

Suivez-nous